IN’TECH, l’accès direct à tous les métiers de l’informatique avec 100% de réussite

Il y a 20 ans, la création d’IN’TECH a été fondée sur deux observations majeures :
  • Le monde de l’enseignement supérieur, qu’il soit public ou privé considère sa mission remplie dès lors que l’étudiant a obtenu un diplôme. Peu importe qu’il enchaîne les stages ou CDD.
  • Beaucoup de jeunes passionnés d’informatique se trouvent de fait poussés hors du système scolaire traditionnel par un système scolaire manquant de réalisation concrète aux yeux de certains élèves.

La réponse d’IN’TECH ? le contact avec les entreprises dès l’entrée à l’école

Pour répondre à cette problématique, IN’TECH assure un lien étroit avec les entreprises permettant l’acquisition des compétences grâce à la réalisation de véritables projets enrichissant petit à petit un CV dont le point d’orgue est constitué de deux années d’alternance. Dès l’obtention de son titre d’expert reconnu par l’Etat de niveau Master 2 (bac + 5) l’étudiant est en capacité de présenter un CV avec 5 ans de connaissance du monde de l’entreprise assortie de vraies réalisations professionnelles.

L’admission se fait sur l’analyse des aptitudes et de la motivation

Indépendamment de toute présentation de diplôme

IN’TECH est LA réponse la mieux adaptée à la pénurie actuelle d’informaticiens

L’entreprise est, comme nous tous, dans le monde de l’immédiateté. Lorsqu’elle recherche à recruter un informaticien, elle souhaite qu’il soit opérationnel de suite. Dans la majorité des cas, l’entreprise privilégiera le recrutement d’un praticien immédiatement rentable avec une connaissance précise du monde de l’entreprise et un savoir-être reconnu.

IN’TECH Sud tend la main à des jeunes sans ressource

IN’TECH Sud a accepté des jeunes en grande détresse familiale et financière en leur proposant un contrat d’avance des frais de scolarité effectuée par l’école au jeune qui remboursera sur la base d’un demi-tarif lorsqu’il sera salarié en entreprise. Ce contrat leur permet de conserver une dignité. Ce fait ne peut pas se multiplier de façon importante car IN’TECH Sud n’est pas subventionnée. Mais même en petit nombre, ces jeunes totalement rejetés du système classique trouvent asile à IN’TECH Sud qui consacre 200 000€ de son budget annuel à l’effort social et qui accueille en son sein plus d’étudiants ayant droit à bourse que dans le public (59% à N’TECH Sud pour 54% dans le public dans le Lot et Garonne et les Landes).

Candidature hors Parcoursup (ouverte toute l’année)