À IN’TECH, la sécurité informatique s’apprend par la pratique

La nouvelle application de notre pédagogie par projets à l’enseignement de la sécurité informatique se traduit concrètement par l’organisation de plusieurs événements liés aux nouvelles technologies et à la cybercriminalité.
Enjeu crucial, le piratage informatique est un phénomène d'ampleur mondiale, aux formes multiples, et dont les entreprises doivent absolument se protéger (80% des entreprises du CAC 40 pourront, d'une façon ou d'une autre, en être victimes cette année selon les avis d'experts). Former des professionnels capables de répondre à leurs besoins et exigences est un défi qu'IN'TECH s'emploie à relever en mettant en œuvre une pédagogie innovante, déjà porteuse d'excellents résultats.

Une expertise concrète de la cybersécurité

Le 5 mars dernier, deux étudiants de 2e année (L2) à IN’TECH présentaient une série d’intrusions électroniques et informatiques lors d’une conférence de la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) sur la protection du patrimoine économique et scientifique à l’Agence de développement du Val-de-Marne. Une intervention qui a permis aux entreprises présentes de comprendre les failles de leurs systèmes d’information et aux étudiants d'IN'TECH de faire preuve de leur expertise précoce en la matière.
De même, en décembre dernier, une équipe d’étudiants de l'école s’est classée brillamment en 3e position du challenge de cybersécurité d'Airbus Defence & Space, « Trust the future ».


Ces résultats, ainsi que la présence de nos jeunes étudiants dans des événements professionnels, sont le fruit de la pédagogie par projets de l'école. Elle s'accompagne cette année de nouvelles évolutions vers un enseignement en sécurité informatique qui est systématiquement mis en pratique dans le cadre des Projets Informatiques, et cela, encore plus tôt dans le cursus.

Éric Lalitte, directeur d'IN’TECH Paris

Adopter la vision de l'attaquant pour mieux défendre

À IN’TECH, dès le milieu de la 2e année, les étudiants de la filière Systèmes et Réseaux sont en effet tenus d'intégrer une dimension sécurité dans leurs Projets Informatiques qui doivent résister à toute tentative de piratage. Semestre après semestre, les applications pratiques ne cessent de s'enchaîner. Depuis la création d'une infrastructure de gestion des clefs de chiffrement, la génération de certificats de sécurisation et de signatures électroniques – afin de garantir la confidentialité et l’intégrité des échanges – à la mise en place de systèmes de sécurisation, cet apprentissage progressif permet de se mettre à la place de l’attaquant, d’identifier les faiblesses d’un système pour mieux savoir le défendre.

Une approche plus large des questions de sécurité

IN’TECH aborde également de manière transversale tous les aspects de la sécurité : cryptologie, IPsec, sécurité Unix, sécurité Windows, filtrage et détection d’intrusions, sécurité sans fil, audit de sécurité, etc. Parce que le piratage ne se résume pas aux seules questions techniques, les élèves d'IN'TECH étudient aussi les métiers, les méthodes et les motivations associés à ce nouveau phénomène aux formes multiples. Garantir l’adéquation de l’enseignement dispensé à IN’TECH aux problématiques du monde professionnel est un objectif permanent. Ainsi, 80% des intervenants en sécurité sont des membres de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information).


Share this...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn